E-réputation : Dix propositions pour « booster » la France

La première est de court terme : réformer le régime réglementaire européen.C’est là que cette vertu brille des noms de magnanimité, de fermeté et de courage ; et, comme les plantes ont plus de force lorsqu’elles croissent dans les terres fertiles, aussi la sincérité est plus admirable auprès des grands, où la majesté même du Prince, qui ternit tout ce qui l’environne, lui donne un nouvel éclat.Nous en dirons autant de la tendance du végétal à une complexité croissante.Il y a, à mon avis, sous ce puéril parti-pris de débinage, une grande somme de jalousie, inconsciente ou non.Il y a un personnage de Labiche qui ne comprend pas qu’on puisse être autre chose que marchand de bois.Cette vision rigoriste est devenue ‘l’étalon-or’ des politiques économiques.Le philosophe, qui avait commencé par poser en principe que chaque détail se rattache à un plan d’ensemble, va de déception en déception le jour où il aborde l’examen des faits ; et comme il avait tout mis sur le même rang, il en arrive maintenant, pour n’avoir pas voulu faire la part de l’accident, à croire que tout est accidentel.Le grand fait subsiste qu’en 1866, les Pauvres affirmaient à l’unanimité qu’ils n’avaient point de patrie.Nos raisonnements sur les systèmes isolés ont beau impliquer que l’histoire passée, présente et future de chacun d’eux serait dépliable tout d’un coup, en éventail ; cette histoire ne s’en déroule pas moins au fur et à mesure, comme si elle occupait une durée analogue à la nôtre.Rien n’est encore fait et s’il a abandonné la posture du « patronat de combat » dont il a usé pendant la campagne interne, e réputation pourrait bien afficher finalement un profil beaucoup plus ouvert au dialogue.L’expérience montre que la règle la plus efficace est constitutionnelle et utilise la démocratie directe.Le conditionnement à l’unité pour lutter contre l’automédication ?Maurice Tchenio pense aujourd’hui sincèrement que le danger est écarté.

Share This: