Et si on inventait son propre travail…

C’est une lutte, avec « ses commandants et ses soldats qui savent rarement pour qui et avec qui ils luttent.Ils ont coopéré dans la lutte contre le terrorisme, sur sol européen et ailleurs, ont eu des approches solidaires face à la crise économique et travaillent ensemble sur des scénarios très complexes, tel que le Sahel.Ce qui, dans l’ordre des créanciers, la fait passer devant la Chine, qui en détient 850 milliards.Delbœuf, une échelle d’intensités lumineuses où l’on passerait de chaque sensation à la suivante par contrastes sensibles égaux : nos sensations se mesureraient ainsi les unes par les autres.Or, ce concept d’homo economicus n’a pas été créé pour être utilisé comme un outil de prévision ; son véritable objectif consistait à faciliter la distinction entre les défaillances du marché et les problématiques de mentalité.A Madrid, à l’automne dernier les start-ups avaient levé 178% de capitaux qu’au même moment un an avant.Et l’habitude la plus puissante, celle dont la force est faite de toutes les forces accumulées, de toutes les habitudes sociales élémentaires, est nécessairement celle qui imite le mieux l’instinct.On voit, très loin, un groupe de joueurs de golf, à la lisière des bois, à l’entrée large d’une ligne.Je ne vois pas, par exemple, pourquoi la « désharmonie », en tant que désharmonie, provoquerait de la part des témoins une manifestation spécifique telle que le rire, alors que tant d’autres propriétés, qualités ou défauts, laissent impassibles chez le spectateur les muscles du visage.Rien en matière de régulation des agences de notation et des hedge funds.Et même, à vrai dire, je ne sais pas si Mayeux tient beaucoup à jouer en personne le grand premier rôle, à être son propre régisseur ; je crois qu’il préférerait dénicher le protagoniste indispensable, et lui faire la couverture.Comme l’a souligné Arnaud de Lummen, l’État joue d’ores et déjà un rôle significatif dans le financement des nouvelles technologies.Les autres niveaux de responsabilités que sont les groupes ou les institutions dans le contexte du travail doivent être tout autant impliqués dans les démarches de résilience.

Share This: