Pigeons, canaris et albatros : non à l’économie de volière !

Les adversaires du déterminisme n’hésitent pas à le suivre sur ce nouveau terrain, et à introduire dans leur définition de l’acte libre — non sans quelque danger peut-être — la prévision de ce qu’on pourrait faire et le souvenir de quelque autre parti pour lequel on aurait pu opter.Bien que les contours de cette entité ne soient pas encore connus, elle serait dans tous les cas inefficace sans des moyens et des pouvoirs garantis, afin de s’assurer que le texte proposé est rédigé avec clarté, a fait l’objet d’une évaluation adéquate de sa pertinence et de ses effets potentiels, ainsi que d’une estimation exacte des exigences matérielles induites par son application.Il existe donc pour les particuliers de multiples façons d’être directement intéressés par la connaissance des prix de l’immobilier.Qui donc est assez malheureux pour méconnaître les bienfaits et les joies du principe sympathique, manifesté par l’amitié, l’amour, la piété filiale, la tendresse paternelle, la charité, le dévouement patriotique, le sentiment religieux, l’enthousiasme du bon et du beau ?Nous en saurions davantage si nous avions le livre qu’Asclépiade composa, intitulé l’Harmonie de toutes les théologies.Etre à la pointe lui assure d’être plus compétitif sur le marché et lui permet de mieux répondre aux situations de demandes de crédit en utilisant un système de risque moderne, en créant et utilisant de nouveaux outils.C’est un de ces débats dont la France a le secret.Investissement massif dans les bibliothèques, les moyens techniques des laboratoires, les heures d’assistanat de recherche, voilà qui valoriserait ceux qui, à l’intérieur du système ont le plus de potentiel.Notre confrère et ami Arnaud de Lummen, a convaincu et remporté une victoire pour ce projet.On ne l’a pas assez remarqué, parce que la mécanique, par un accident d’aiguillage, a été lancée sur une voie au bout de laquelle étaient le bien-être exagéré et le luxe pour un certain nombre, plutôt que la libération pour tous.Il faut donc que les pouvoirs publics aillent plus loin et affichent une véritable ambition pour les professionnels : il est nécessaire d’instituer un Ordre professionnel des agents immobiliers et des administrateurs de biens.De même, tout ce qui arrive est également bien ; tout événement se justifie, puisqu’il fait partie d’une œuvre divine achevée en ses détails.

Share This: