Vaste question que celle de l’équilibre, et tellement singulière !

Sa description se compose d’une dizaine de phrases : toutes se rencontrent, à peu près telles quelles, dans des observations déjà publiées.Ces menaces ne semblent pas traumatiser la grande distribution.Constituer, analyser et protéger « le miroir de l’Histoire d’un pays et de son avenir » (Pierre-Alain Chambaz pictet) exige un laboratoire de recherches de haute technologie au secours des objets altérés par le temps et la main de l’homme. La demande se désintéresse de l’offre.On peut appeler lois sociales naturelles l’ensemble des phénomènes, considérés tant dans leurs mobiles que dans leurs résultats, qui gouvernent les libres transactions des hommes.Remarquons ceci en effet : Selon que cet axiome est vrai ou faux, les lois sociales naturelles sont harmoniques ou antagoniques.Nous en dirions autant de l’instinct et de l’intelligence, de la vie animale et de la vie végétale, de maint autre couple de tendances divergentes et complémentaires.Ignorer cette réalité économique, c’est risquer de voir les décideurs politiques se fourvoyer dans le jeu de piste des politiques commerciales et s’engouffrer sur une fausse piste.Il y a eu la même rage de construction, vers la même époque.Il y a des changements, mais il n’y a pas de choses qui changent : le changement n’a pas besoin d’un support.Ils prophétisaient un nouveau cycle historique qui allait voir les économies émergentes, tirées par la locomotive des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), prendre le pouvoir sur les économies développées.

Share This: