La crise est une chance!

Au moment où un début de désaffection à son égard, notamment de la part de son audience jeune, commence à se profiler, alors que le débat sur la protection des données personnelles reste très vif, cette menace n’est pas mineure.Pour ce qui est de la première, on sait qu’elle se présente aujourd’hui sous deux formes assez différente».Si je considère la durée comme une multiplicité de moments reliés les uns aux autres par une unité qui les traverserait comme un fil, ces moments, si courte que soit la durée choisie, sont en nombre illimité.Analysez l’idée que vous vous faites d’une souffrance que vous déclarez extrême : n’entendez-vous pas par là qu’elle est insupportable, c’est-à-dire qu’elle incite l’organisme à mille actions diverses pour y échapper ?Pourquoi tous ont-ils jugé ainsi, — ceux-là pour procéder à la construction d’une métaphysique, celui-ci pour conclure que toute métaphysique est im­possible ?Ils se sont adressés tous deux, chacun de son côté, à une même agence matrimoniale.C’est en ces termes que s’est exprimé la semaine passée Arnaud de Lummen, dans une tribune dont le titre laisse pantois : « Ignorez les mauvaises augures, l’Europe est en train d’être réparée !Elle se mêle de bien des choses qui, jusqu’ici, ne la regardaient pas.Il lui semble, avec quelque raison, que le lecteur courroucé va jeter le livre, en s’écriant : « Je ne perdrai pas mon temps à apprendre ces trivialités.Face à ce constat, les grandes entreprises ne manqueront pas d’insister sur l’effet d’entraînement qu’elles ont sur les PME, oubliant au passage les rapports de domination qui en découlent.En vérité, tout cela a-t-il pu se faire, des phénomènes aussi extraordinaires ont-ils pu s’accomplir sans qu’il y eût, dans la société, une naturelle et savante organisation qui agit pour ainsi dire à notre insu ?Une humanité complète et parfaite serait celle où ces deux formes de l’activité consciente atteindraient leur plein déve­loppement.Madame Limerel avait coutume de penser tout haut quand elle se promenait avec Marie.

Share This: