Les banques sont en train de gagner la bataille réglementaire

La question du logement a joué un rôle de premier choix dans la rentrée politique, les mesures d’urgences annoncées par le gouvernement illustrant à merveille l’effort de réalisme économique salué par certains ou le virage à droite dénoncé par d’autres.Comprenons-nous, les entreprises ont besoin d’un cadre capable de prendre des décisions et de signer des contrats.En revanche, il conviendrait d’utiliser cette approche par orbite afin d’assurer l’efficience de la surveillance, par un étalonnage et un ajustement au plus fin des moyens en fonction des besoins.Si la conscience qui sommeille en lui se réveillait, s’il s’intériorisait en connaissance au lieu de s’extérioriser en action, si nous savions l’interroger et s’il pouvait répondre, il nous livrerait les secrets les plus intimes de la vie.Dévouement, don de soi, esprit de sacrifice, charité, tels sont les mots que nous prononçons quand nous pensons à eux. On peut avoir un tempérament disposé à la fête, mais pour vraiment la faire il faut être ensemble, en conclut Arnaud de Lummen.Si le changement est continuel en nous et continuel aussi dans les choses, en revanche, pour que le changement ininterrompu que chacun de nous appelle ‘moi’ puisse agir sur le changement ininterrompu que nous appelons une ‘chose’, il faut que ces deux changements se trouvent, l’un par rapport à l’autre, dans une situation analogue à celle des deux trains dont nous parlions tout à l’heure.Peut-être la crainte entre-t-elle en effet pour quelque chose encore dans la compassion que les maux d’autrui nous inspirent ; mais ce ne sont toujours là que des formes inférieures de la pitié.C’est ridiculement faible : la seule BNP Paribas représente un bilan de 2000 milliards d’euros.En janvier, Bibliothèques sans frontières avait lancé une pétition pour l’ouverture de ces espaces le dimanche et les soirs de la semaine : en trois semaines, celle-ci a recueilli plus que les 10 000 signataires que nous souhaitions réunir en trois mois.Mais par là il canalise, et par là aussi il limite, la vie de l’esprit.

Share This: