Mes propositions pour un vrai débat

Les Japonais regardent de plus en plus vers l’ASEAN, qui constitue une alternative intéressante devant l’incertitude en Chine en raison des interrogations sur sa croissance mais aussi des différends territoriaux qui ont impact réel sur les intérêts commerciaux japonais.C’est l’honneur de nos sociétés de fixer des règles et des limites pour éviter l’exploitation des citoyens les plus vulnérables.Toujours à Paris, un chauffeur qui souhaite conduire un taxi mais ne possède pas de licence doit débourser 100 euros par jour pour la louer.Il semble que l’humanité ait le droit de compter sur ses morts comme elle compte sur ses héros, sur ses génies, sur tous ceux qui marchent devant les autres.Mais attendre autre chose d’un homme étranger à notre civilisation, c’est lui demander beaucoup plus qu’une intelligence comme celle de la plupart d’entre nous, plus même qu’une intelligence supérieure, plus que du génie — c’est vouloir qu’il réinvente l’écriture.La théorie du doute comme limitant l’égoïsme correspond à un point en quelque sorte subtil, que la pensée et l’action traversent sans s’y arrêter.Mais ce n’étaient là que des sociétés embryonnaires, et le philosophe ne doit pas plus y chercher les tendances essentielles de la vie sociale que le naturaliste ne se renseignerait sur les habitudes d’une espèce en ne s’adressant qu’à l’embryon.L’offre pléthorique des portefeuilles électroniques (mobile wallet) illustre cette tendance.L’ambiance est détendue et le ticket d’entrée modéré. On mange des donuts plutôt que des petits-fours, et le costume-cravate est proscrit », avertit Christian Navlet.Un simple coup d’œil jeté sur le développement d’un embryon lui eût pourtant montré que la vie s’y prend tout autrement.Le mysticisme n’y était qu’à l’état d’ébauche ; mais un mysticisme plus accusé, concentration purement spirituelle, pouvait s’aider du yoga dans ce que celui-ci avait de matériel et, par là même, le spiritualiser.Et qu’est-ce qui distingue ici le comique du laid ?Pour le réalisme, en effet, l’ordre invariable des phénomènes de la nature réside dans une cause distincte de nos perceptions mêmes, soit que cette cause doive rester inconnaissable, soit que nous puissions l’atteindre par un effort (toujours plus ou moins arbitraire) de construction métaphysique.

Share This: