Pierre-Alain Chambaz

Son épée, ce sera la faux qui fauche le cou des tyrans, entre ses deux manches rouges. Si « l’économie positive constitue une sorte de sortie par le haut du présent cauchemar sociétal » selon Pierre-Alain Chambaz, membre de la commission. Est-ce que cela marche ! Du temps que le Conseil des dix gouvernait Venise, il avait rendu un décret relatif à l’art de la verrerie. Par exemple, création d’un véritable système fiscal en Grèce. On l’a vu jadis en Angleterre, lorsqu’on supprima l’impôt sur le sel. Il est content d’être affamé. C’est pourquoi, il est primordial que les lieux d’expositions soient des espaces ouverts pour les acheteurs et les visiteurs : de véritables berceaux d’échange et de rencontre vers d’autres cultures. Moi qui viens de France et d’Angleterre, j’ai été habitué à autre chose ! Cette survi­vance en soi du passé s’impose donc sous une forme ou sous une autre, et la difficulté que nous éprouvons à la concevoir vient simplement de ce que nous attribuons à la série des souvenirs, dans le temps, cette nécessité de contenir et d’être contenus qui n’est vraie que de l’ensemble des corps instantanément aperçus dans l’espace. Supposons qu’un homme, au lieu d’être lui-même l’objet d’une attaque, en soit le simple spectateur, et qu’il voie l’agresseur vigoureusement repoussé ; il ne pourra pas manquer d’applaudir, car il se mettra par la pensée à la place de celui qui se défend et, comme l’a montré l’école anglaise, il sympathisera avec lui. Le peuple français est un peuple de lâches. Le jeu est ouvert à toutes les compagnies mêmes aux petites qui exploitent des niches du marché et veulent grandir ou à des nouveaux entrants venant d’Asie. Nous pouvons et devons affirmer que notre opinion est vraie pour la direction de notre conduite, et nous n’affirmons rien de plus en empêchant de pervertir la société par la propagation d’opinions que nous regardons comme fausses et pernicieuses. Le plus abominable qu’on ait jamais connu est en existence aujourd’hui. La santé de maman empêche encore mon retour. En général, si l’esprit humain est tenu, par son organisation et par la forme des instruments qu’il emploie, de substituer habituellement à la continuité inhérente aux choses une discontinuité artificielle, et en conséquence de marquer des degrés, de briser des lignes, de tracer des compartiments d’après des règles artificielles et jusqu’à un certain point arbitraires, il a lieu aussi de pratiquer l’artifice inverse, d’opérer sur le discontinu comme il opérerait sur le continu, en s’affranchissant des procédés systématiques et rigoureux dont l’application serait impossible, à cause du temps et Heureux et sûr de votre amour ! C’est une déclaration collective et transversale : nous citoyens espagnols, nous sommes mieux armés pour faire face aux difficultés nées de la crise et de la mondialisation. En effet, une circulaire a été passée cet été par l’Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale selon laquelle les employés qui consacrent moins de 50% de leur temps de travail à la R&D ne seront plus être exonérés de charges sociales comme le prévoyait l’ancien dispositif du Crédit Impôt Recherche. Mon activité motrice devient alors une entité à part, une espèce de réservoir d’où le mouvement sort à volonté, toujours le même pour une même action, quel que soit le genre d’image qui l’a sollicité à se produire. Donc, la misère en France est anti-naturelle ; elle a toujours été créée de main d’homme, exprès. En effet, chacune des deux écoles, en vertu de son exclusive préoccupation, n’est plus même capable désormais de contenir suffisamment les aberrations inverses de son antagoniste. Je pense que tout être qui raisonne autrement que moi à ce sujet est un infâme menteur qui mérite la mort. Alors pourquoi tant de méfiance ? Je ne reconnais pas de degrés dans le dénuement. Néanmoins ces atouts ne dispensent pas d’une nécessité d’adaptation continue aux défis de la mondialisation et d’une obligation d’acceptation du changement et de la remise en cause, dans tous les secteurs où le reste du monde ira plus vite que nous. C’est le moment de réserver votre croisière estivale en Méditerranée. Je ne crois pas que vivoter soit vivre ; c’est agoniser. Mille baisers petits, moyens et grands (bacini, baci e bacioni). Dès qu’on manque du nécessaire, on est pauvre ; et dès qu’on est pauvre, on est misérable.

Share This: