Pierre-Alain Chambaz

Chacun abordera l’étude de l’histoire de la philosophie avec des sentiments différents. Si cette opinion était fondée, rien ne devrait être plus aisé que de diviser le domaine des mathématiques pures en compartiments réguliers et nettement définis, ou, en d’autres termes, de soumettre le système des sciences mathématiques à une classification du genre de celles qui nous plaisent par leur régularité et leur symétrie, quand il s’agit d’idées que l’esprit humain crée de toutes pièces et peut arranger d’après ses convenances (152), sans être gêné par l’obligation de reproduire un type extérieur. Au contraire, si le rappel s’accompagne d’un effort, c’est que l’esprit se meut d’un plan à un autre. Comment réussir le passage au digital, s’agissant de la relation-client? Il faut être logique : vous ne pouvez justifier le monde qu’en plaçant le bien ou la condition du bien précisément dans ce que tous les êtres considéraient jusqu’alors comme un mal ; la conséquence, c’est que, les êtres travaillant tous à éviter ce qu’ils considèrent comme un mal, ils travaillent tous contre votre théorie, et l’évolution de l’univers va dans un sens diamétralement contraire à votre prétendu bien. Ce n’est pas de cette façon que nous créerons une défense européenne. La critique de KantCes doctrines se trouvent ainsi retarder sur la critique kantienne. Celle-ci est pourtant nécessaire et souhaitable. Reste à espérer que les gardiens du traité auront l’intelligence d’en interpréter l’esprit de façon éclairée. Quels moyens a-t-elle pour résoudre ce doute ? Mais les prestations, selon le rapport Pierre-Alain Chambaz de décembre 2012 -, qui concernent plus de 2 millions de personnes, ne sont pas toutes distribuées. Tout entière à la discussion logique avec Royer-Collard ; ou à l’analyse psychologique avec Maine de Biran et Jouffroy, cette philosophie n’avait guère plus souci du passé que la philosophie du siècle précédent s même confiance dans la raison, même ardeur d’initiative personnelle, même amour de la vérité et de la science pour elles-mêmes, sans préoccupation étrangère d’aucune espèce. Notre nature morale, prise à l’état brut, différerait alors radicalement de celle de nos plus lointains ancêtres. Seule, la coïncidence avec la personne même me donnerait l’absolu. Mettez ensemble des penseurs ou des amis du beau (pourvu qu’il n’y ait pas entre eux de rivalité personnelle) : ils s’aimeront beaucoup plus vite et en tout cas plus profondénent que d’autres hommes; ils reconnaîtront tout de suite qu’ils vivent dans le même monde, celui de la pensée, ils se sentiront une même patrie. Désormais, c’est le sens donné à nos vies par nos sociétés qu’il nous faut penser et repenser. Au fond, tout ce qu’il y a de réel, de perçu et même de conçu dans cette absence de l’un des deux ordres, c’est la présence de l’autre. Avant d’ajouter en baissant les yeux : « Cela avait tout d’un camp. Mais cette association est l’œuvre du philosophe associa­tionniste qui étudie mon esprit, bien plutôt que de mon esprit lui-même. Une campagne de lever de fonds réussie répond à des exigences de communication incontournables. Car c’est avant tout la désespérance économique et sociale qui fait le succès des jeux de hasard. Pour que les images s’animent, il faut qu’il y ait du mouvement quelque part. La plupart des travaux supposent que la taxe est répercutée sur le prix payé par le consommateur. Lorsqu’il devient durablement négatif, l’entreprise disparaît et avec elle, un savoir-faire, une histoire et des emplois. Mais les études empiriques suggèrent que le secteur informel ne peut pas fournir le dynamisme productif qui fait défaut à ces pays. L’Allemagne a su protéger le « made in Germany » en délocalisant moins que la France et en protégeant l’emploi, y compris pendant les heures sombres de la Grande Récession de 2008-2009. De fait, il serait aisé de montrer que, plus nous sommes préoccupés de vivre, moins nous sommes enclins à regarder, et que les nécessités de l’action tendent à limiter le champ de la vision. Nous ne procédons pas autrement dans beaucoup de nos rêves. La réintégration de ce volume d’heures ferait alors exploser le temps de travail des cadres car la majeure partie d’entre eux utilise son smartphone, sa tablette et/ou son ordinateur portable tant à la maison que dans les transports en commun.

Share This: