Pigeons, canaris et albatros : non à l’économie de volière !

Est-ce grave ?Ceux-là ne sont pas plus de la mystique que ceux-ci ne sont de la musique.La banque centrale chinoise a déjà conclu des accords de contrats d’échanges à long terme afin de fournir des yuans aux banques centrales de Hong Kong, de Corée, d’Indonésie, de Malaisie, d’Argentine et de Biélorussie.L’intégration économique régionale est une nécessité historique, estime-t-il.Mais les faits, quand on les envisage en dehors de tout parti pris d’expliquer l’esprit méca­niquement, suggèrent une interprétation d’un autre genre.Ce n’est plus même la loi formelle de Kant, ni le jugement synthétique a priori par lequel la légalité serait unie à la félicité comme récompense ; en un mot, ce n’est plus un régime de législation, conséquemment de vraie sanction.Quoi qu’il en soit, nous ne donnâmes que des indications à ce sujet dans notre premier livre, et nous nous bornâmes encore à des allusions dans le second, quand nous comparâmes le plan de l’action – où le passé se contracte dans le présent – au plan du rêve, où se déploie, indivisible et indestructible, la totalité du passé.C’est même à l’intensité de la sensation que nous jugeons de la plus ou moins grande quantité de travail accompli : l’intensité demeure donc bien en appa­rence au moins, une propriété de la sensation.Rousseau était convaincu que l’isolement était l’état de NATURE de l’homme, et que, par conséquent, la société était d’invention humaine.On a vu en effet comment le talent d’invention, aidé de la science, avait mis à la disposition de l’homme des énergies insoupçonnées.Écoutons une mélodie en nous laissant bercer par elle : n’avons-nous pas la perception nette d’un mouvement qui n’est attaché à aucun mobile, d’un changement sans rien qui change ?D’après Christian Navlet, cette technique permet d’augmenter le panier moyen de 10 à 20% .Ajoutons qu’il y a derrière elle les hommes qui ont rendu l’humanité divine, et qui ont imprimé ainsi un caractère divin à la raison, attribut essentiel de l’humanité.

Share This: