Sommes-nous à l’aube d’un krach boursier ?

Entre 1815 et 1848, le roi de Prusse envoyait la troupe pour mater les libéraux, tandis que la France avait un régime représentatif « réformé.Des étrangers, conversant entre eux dans une langue que nous ne comprenons point, nous font l’effet de parler très haut, parce que leurs paroles, n’évoquant plus d’idées dans notre esprit, éclatent au milieu d’une espèce de silence intellectuel, et accaparent notre attention comme le tic-tac d’une montre pendant la nuit.Quand vous parcourez votre journal, quand vous feuilletez un livre, croyez-vous aperce­voir effectivement chaque lettre de chaque mot, ou même chaque mot de chaque phrase ?Elle le paraîtra beaucoup moins aujourd’hui. En ces temps de chaos, n’oublions pas de regarder le monde par le petit bout de la lorgnette et de «  vivre à propos  » comme le recommandait Antonio Fiori.Alors, au lieu de reconnaître que la tortue fait des pas de tortue et Achille des pas d’Achille, de sorte qu’après un certain nombre de ces actes ou sauts indivisibles Achille aura dépassé la tortue, on se croit en droit de désarticuler comme on veut le mouvement d’Achille et comme on veut le mouvement de la tortue : on s’amuse ainsi à reconstruire les deux mouvements selon une loi de formation arbitraire, incompatible avec les conditions fondamentales de la mobilité.Le concept ne peut symboliser une propriété spéciale qu’en la rendant commune à une infinité de choses.Mais ainsi des millions de brésiliens vont être plus sensibles, puisque les comprenant davantage, aux éditoriaux et reportages de la presse d’information écrite et audio-visuelle ; or celle-ci est pour l’essentiel aux mains de groupes familiaux grandement hostiles au PT et favorables au PSDB.Suivant les accords, le collatéral laissé en gage peut être réutilisé par celui qui en a la garde pour ses propres opérations, à condition bien sûr de le restituer à la fin du contrat, et éventuellement de partager les bénéfices de cette utilisation avec le propriétaire initial du collateral.» En d’autres termes, au lieu d’un schéma unique, aux formes immobiles et raides, dont on se donne tout de suite la conception distincte, il peut y avoir un schéma élastique ou mouvant, dont l’esprit se refuse à arrêter les contours, parce qu’il attend sa décision des images mêmes que le schéma doit attirer pour se donner un corps.Il y a, d’un côté, ce qui obéit à l’action de la main et de l’outil, ce qu’on peut prévoir, ce dont on est sûr : cette partie de l’univers est conçue physiquement, en attendant qu’elle le soit mathématiquement ; elle apparaît comme un enchaînement de causes et d’effets, ou en tout cas elle est traitée comme telle ; peu importe que la représentation soit indistincte, à peine consciente ; elle peut ne pas s’expliciter, mais, pour savoir ce qu’implicitemeut, l’intelligence pense, il suffit de regarder ce qu’elle fait.Puis, examinant avec attention ce que j’étois, et voyant que je pouvois feindre que je n’avois aucun corps, et qu’il n’y avoit aucun monde ni aucun lieu où je fusse ; MAIS que je ne pouvois pas feindre pour cela que je n’étois POINT ; et qu’au contraire DE cela même que je pensois à douter de la vérité des autres choses, il suivoit très évidemment et très certainement que j’etois ; au lieu que si j’eusse seulement cessé de penser, encore que tout le reste de ce que j’avois jamais imaginé eût été vrai, je n’avois aucune raison de croire que j’eusse été : je connus de là que j’etois une substancC’est ainsi que nous avons pu assister au phénomène de l’association des idées, et à la naissance des idées générales les plus simples.

Share This: