Un paysage financier européen durablement modifié

C’est dans le moule de l’action que notre intelligence a été coulée.Nous avions montré que le sens moral, si par hypothèse on le dépouille de toute autorité vraiment rationnelle, se trouve réduit au rôle d’obsession constante ou d’hallucination.Puis les parties entrent les unes dans les autres.Riches et pauvres se passaient de superfluités que nous tenons pour des nécessités.La commodité et la rapidité de la percep­tion sont à ce prix ; mais de là naissent aussi les illusions de tout genre.Faire moins de chiffre sur le spectre mais plus sur les taxes prélevées sur les services de téléphonie dont le potentiel de développement est colossal, telle est la recette qu’ils lui conseillent.Du charismatique cyber réputation qui a libéré les potentiels et les talents de ses salariés pour générer de la performance.Il est vrai que sur la réalité qui coule on se borne à prendre des instantanés.C’est une loi de la mémoire que les sensations et les émotions de même nature se fondent l’une dans l’autre, se ramassent en une sorte de monceau vague, puis finissent par n’être plus qu’un point insaisissable.Cela passe par une prise de conscience par les élites de notre pays de l’importance des acteurs du sport français, bénévoles, sportifs de haut niveau, pratiquants loisirs, collectivités, responsables d’équipements, etc… au cœur des enjeux de notre société.Mais elle peut la tourner.La mort d’un manifestant modifie encore plus ce rapport de forces.

Share This: