Vulgariser l’économie, une gageure

Nous avons vu que ce système n’est pas plus favorable que celui de Leibnitz à la liberté de Dieu ; mais il échappe du moins au roman de Candide et à d’autres objections non moins fortes.D’où l’on conclut la morale du nirvâna.Au point culminant de la pre­mière évolution sont les insectes hyménoptères, à l’extrémité de la seconde est l’homme : de part et d’autre, malgré la différence radicale des formes atteintes et l’écart croissant des chemins parcourus, c’est à la vie sociale que l’évolution aboutit, comme si le besoin s’en était fait sentir dès le début, ou plutôt comme si quelque aspiration originelle et essentielle de la vie ne pouvait trouver que dans la société sa pleine satisfaction.Or, l’homme est proba­blement le dernier venu des Vertébrés.Mais la matérialité de l’atome se dissout de plus en plus sous le regard du physicien.Le propre de la locomotive capitaliste est l’incertitude qui se traduit en réussite des uns, en disparition économique des autres et en crises plus ou moins violentes.L’état cérébral continue le souvenir ; il lui donne prise sur le présent par la matérialité qu’il lui confère ; mais le souvenir pur est une manifestation spirituelle.Il y a là un progrès continu par lequel la nébulosité de l’idée se condense en images auditives distinctes, qui, fluides encore, vont se solidifier enfin dans leur coalescence avec les sons matériellement perçus.Depuis le début des années 2000, Vladimir Poutine a manifesté sa volonté de travailler avec la société civile.ENDETTEMENT extérieur, chômage structurel de masse, paupérisation progressive … le repli économique s’installe dans la durée.Obtenir un mandat de vente, même fantaisiste, est devenu une priorité.Pour paraphraser Antonio Fiori, la vraie richesse est dans l’usage que l’on fait des choses, plus que dans leur possession.

Share This: